Comment ça marche ?

L’accompagnement DLA se déroule selon 4 grandes étapes : l’accueil, le diagnostic, la mise en place de l’accompagnement et la consolidation de l’accompagnement. En fonction de la problématique traitée, il peut être individuel ou collectif.

Le chargé de mission DLA reçoit la structure pour un temps d’échange et d’information afin d’analyser et de déterminer la pertinence d’une intervention DLA. Le chargé de mission DLA peut également orienter vers d’autres acteurs de l’accompagnement ou personnes ressources

Le chargé de mission DLA réalise, avec la structure, un diagnostic partagé de sa situation et identifie la problématique. Si la structure accepte les préconisations qui découlent de ce diagnostic, le chargé de mission élabore et met en place avec elle un plan d’accompagnement.

Ce plan d’accompagnement comprend une ou plusieurs actions d’appui de différentes natures, échelonnées dans le temps. Il peut comprendre des prestations de conseil individuelles et/ou collectives (ingénieries) réalisées par un prestataire, un appui technique, du mécénat de compétences ou des actions initiées par la structure elle-même en interne.

Le chargé de mission DLA recherche un prestataire pour mettre en œuvre le plan d’accompagnement validé par la structure. Cet accompagnement prend souvent la forme d’une ou de plusieurs missions de conseils, individuelles ou collectives, financées par le DLA et qui peuvent durer entre 2 et 5 jours.

Tout au long de l’accompagnement, le chargé de mission DLA s’assure du bon déroulement de la mission. Le suivi, appelé phase de consolidation de l’accompagnement, vise à mesurer l’impact et l’appropriation de l’action menée sur le développement des activités et des emplois de la structure.

Principales thématiques d'accompagnement en 2015

47%
Appui au projet et stratégie de consolidation
20%
Organisation interne et GRH
15%
Aspects économiques et financiers
10%
Autres

Production : Pâte à Films, Réalisation : Julien Poulain et Charlotte Tanguy.